3

Chifoumi ou la mosaïque comme média de communication pérenne

< Actus des entreprises - Creative Factory Selection

L 8 avril 2021

Chifoumi - Lauréat de la Creative Factory Selection saison 7

Evoluant depuis plusieurs années dans l’univers du graphisme et de l’illustration, Caroline Poinsot et Solène Renaudin veulent remettre la mosaïque au goût du jour. En septembre 2020, elles intègrent la 7e saison de la Creative Factory Selection et fondent Chifoumi, leur agence de design utilisant l’art de la mosaïque comme médium. Après dix mois d’accompagnement, où en sont-elles et quels sont leurs projets ?

Comment se définit Chifoumi ?

Caroline Poinsot et Solène Renaudin : « Nous sommes un studio de design spécialisé dans la mosaïque. Nous travaillons essentiellement en BtoB avec des commerces, des entreprises et des collectivités en leur offrant de valoriser leurs espaces publics ou intérieurs. Nous proposons une prestation complète qui va de la création à la pose. C’est toujours du sur-mesure : en amont, nous imaginons avec le client le graphisme qu’il souhaite puis nous assurons toute la chaine de production pour créer logotype et illustration. Il faut dire que nous sommes toutes les deux directrices artistiques depuis maintenant quinze ans ; nous nous appuyons sur nos compétences pour guider et conseiller le client dans son projet. Les mosaïques sont ensuite créées dans notre atelier, à Vertou, puis assemblées grâce à un filet directement chez le client. »

Pour quelles raisons avoir postulé à la Creative Factory Selection ?

« Nous avons postulé en ante-création car nous cherchions à lancer notre startup. Solène [Renaudin] connaissait déjà le programme pour avoir travaillé à plusieurs reprises avec des partenaires ayant fait partie des promotions précédentes. Et nous ne sommes pas déçues puisque le fait de postuler a clairement accéléré le lancement de Chifoumi. La CFS nous a vraiment permis de structurer l’entreprise au départ.

Quand on se lance dans l’aventure entrepreneuriale, on a souvent l’impression de devoir gravir une montagne : il y a tout à faire ! La CFS apporte une aide précieuse pour savoir où aller, faire les bons choix et donc ne pas perdre de temps. De plus, être suivies par la Samoa, qui dépend de Nantes Métropole, nous a rassuré et, surtout, nous a donné une réelle légitimité auprès des prospects. »

Pouvez-vous nous parler de vos projets en cours ?

« En ce moment, Chifoumi travaille sur deux projets importants. Le premier est une mosaïque au sol pour Valeuriad, une entreprise de services informatiques basée à Nantes. Ils ont souhaité une production avec des éléments rappelant la ville, son foisonnement, son ébullition. Nous sommes donc parties sur le thème de la jungle urbaine. Pour le deuxième projet, nous sommes en contact avec une chaîne d’hôtels pour réaliser une fresque illustrative sur les murs de leurs établissements dans toute la France. Par ailleurs, vous l’avez peut-être aperçu sur nos réseaux sociaux, nous avons créé une mosaïque de Jules Verne, de 1 mètre sur 1 mètre. C’est un projet personnel mais nous voulions le montrer et mettre en avant notre savoir-faire. Son format tableau pourrait trouver sa place dans un musée ou lors d’évènements, expos, galerie, etc. En parallèle, nous nous développons en SAS (Société par actions simplifiée) pour recruter des carreleurs-mosaïstes. »

Quelle est votre vision de l’entrepreneuriat en mode Covid ?

« Honnêtement, la crise sanitaire a rendu les choses compliquées, notamment pour tout le processus de création de notre entreprise. Rencontrer les prospects était plus difficile, or le réseautage est une partie essentielle dans les premiers temps de création. C’est bien sûr un regret même si ça ne nous a pas empêché d’avancer. D’un autre côté, la crise nous a obligé à mettre les bouchées doubles sur d’autres aspects importants, comme les réseaux sociaux. Nous les avons utilisés au maximum pour faire parler de nous, chose qu’on n’aurait pas autant fait en temps normal. Nous avons aussi beaucoup utilisé les mails et la visioconférence pour palier au fait qu’on ne pouvait pas se voir en face à face. Comme a dit Nicolas Viguier d’Actyvea [qui a animé un atelier sur le plan d’actions commerciales], il faut apprendre à rebondir et se réinventer sans cesse. Finalement, les problèmes rencontrés sont autant d’opportunités à saisir ! »

Si vous aviez un conseil à donner aux candidats de la prochaine saison ?

« La Creative Factory Selection, ce n’est que du positif ! Elle apporte une aide sur tous les aspects de la création d’entreprise. Tout au long du programme, nous avons été bien soutenues pour aller de l’avant et l’aspect humain, qui est une composante importante, ajoute à la qualité de l’accompagnement. Nous avons créé de très bons liens avec les autres membres de la promotion et même si les ateliers se sont tenus pour la plupart en 100% digital, on a su profiter de cette expérience enrichissante. Alors foncez ! »

 

L’appel à candidatures pour la Creative Factory Selection #8 est bientôt ouvert.
Cliquez ici pour en savoir plus.

Chifoumi_mosaiques          Chifoumi_mosaiques          Chifoumi_mosaiques Jules vernes         

Chifoumi_mosaiques Jungle_2          Chifoumi_mosaiques                    Chifoumi_mosaiques machines_Closeup

Les autres services :