3

Incubateur NMcube : on fait le bilan avec le magazine Grabuge !

< Actus des entreprises - Les projets accompagnés

L 31 janvier 2019

Logo du magazine Grabuge

Grabuge est un petit magazine culturel gratuit, lauréat de la saison 1 de NMcube, l’incubateur nantais des nouveaux médias. NMcube est porté par Ouest Medialab, la Creative Factory, Audencia SciencesCom et l’Université de Nantes. Pierre-François Caillaud, 33 ans, est l’un de ses fondateurs. Il fait le point alors que vient tout juste de s’achever la période d’incubation.

C’est quoi, Grabuge ?

« C’est à la fois un magazine papier gratuit et un site web, axés sur l’actualité culturelle (théâtre, danse, concerts, expos, etc.) en Loire-Atlantique et en Vendée. Le mag, qui compte 48 pages en moyenne, est tiré chaque mois à 25 000 exemplaires diffusés dans les salles de spectacle, bars, restaurants, offices du tourisme, etc. En tout, vous trouverez Grabuge sur 800 points de dépôt à Nantes, Saint-Nazaire, La Roche-sur-Yon et en périphérie de ces villes. »

Qu’est-ce qui vous distingue ?

« D’abord, l’agenda sur notre site, qui référence 1 500 dates de spectacles par mois. Et puis le ton de nos articles : on se permet des bons mots, parfois des mauvais. Souvent potaches, jamais vulgaires ! »

Et comment va Grabuge ?

« Très bien, merci ! Nous fêtons bientôt nos trois ans et nous sommes presque à l’équilibre financier. Julien Daden – l’autre fondateur – et moi sommes les deux salariés du magazine. Nous comptons entre 15 et 20 bénévoles contributeurs chaque mois. Mai 2018 a vu la sortie du nouveau site web et une nouvelle formule du magazine. »

Vous êtes presque à l’équilibre financier, c’est rare dans les médias. Quel est votre secret ?

« Notre modèle repose sur la publicité, à laquelle nous ajoutons des prestations éditoriales. L’été dernier, la société Pick Up Production nous a commandé des interviews publiées sur le site web de Transfert, le lieu culturel éphémère installé à Rezé. Nous allons développer ce type de partenariats en visant bien sûr les acteurs du spectacle vivant, mais pas seulement : nous voulons toucher d’autres milieux. Pour l’instant, nous manquons de temps pour prospecter puisque nous ne sommes que deux pour produire et distribuer le magazine. »

Que vous a apporté l’accompagnement de NMcube, l’incubateur nantais des nouveaux médias ?

« Des bureaux pendant un an à la Centrale, mais aussi, et surtout, beaucoup de formations et d’interventions de professionnels. Cela nous a beaucoup aidé sur le web, pour rendre notre site plus efficace. Et dans tous les domaines, l’accompagnement nous a permis de déterminer aussi bien ce que l’on voulait faire… que ce qu’on ne voulait pas faire ! »

www.grabugemag.com

Les autres services :