3

La startup « travel » My Little Trip a trouvé son rythme de croisière

< Creative Factory Selection - Les projets accompagnés

L 9 avril 2021

Mikki Glancy, fondatrice de My Little Trip, le sait, lancer un service d’abonnement de voyages surprises en pleine crise sanitaire était pour le moins audacieux. Mais la Covid lui a donné raison ! La lauréate de la Creative Factory Selection saison 7 a pris le temps de structurer son offre, de l’adapter au contexte et de se projeter dans le monde d’après. Elle nous dit tout juste en dessous.

My Little Trip, c’est quoi ?

Mikki Glancy : « My Little Trip est le premier service d’abonnement de voyage en France ! Nous proposons 3 voyages surprises par an sous forme de city break en Europe. La destination est choisie en fonction du profil que le voyageur a rempli au moment de la souscription. Ainsi, il/elle peut indiquer son type de transport et d’hébergement préféré ainsi que le style de voyage qui lui correspond le plus parmi les neuf proposés. Il ne reste plus qu’à choisir entre deux villes de départ au choix et les dates souhaitées avant qu’il/elle ne reçoive une carte postale, un mois avant le départ. La destination lui est enfin révélée, il n’y a plus qu’à faire sa valise ! »

Comment lance-t-on sa startup touristique pendant une crise sanitaire mondiale ?

« Le site web a été lancé en août 2020. Autant vous dire qu’en plein Covid, personne ne pariait sur nous ! Pourtant, nous comptons déjà 100 abonnements payants et avons deux ans et demi de chiffre d’affaires en prospects. On peut donc dire que, malgré la période, c’est un bon lancement. D’ailleurs, entre deux confinements, certains de nos abonnés ont réussi à voyager.
En attendant que les voyages puissent pleinement reprendre, nous prenons le temps de structurer notre offre et de développer le site internet. Nous nous sommes également adaptés en proposant des ‘’staycation’’, c’est-à-dire des vacances chez soi pour redécouvrir sa ville et sortir du quotidien avec des surprises tout au long du parcours.  Finalement, le Covid est un mal pour un bien : nous sommes prêts pour la suite ! »

Justement, quelle est la suite pour My Little Trip ?

« Nous avons plusieurs projets en cours. D’abord, nous organisons régulièrement des animations sur le site et les réseaux sociaux (ex : calendrier de l’avent, chasse aux œufs…). Le but est de faire connaître le concept pour que les gens pensent à nous quand les voyages reprendront. Par ailleurs, depuis avril, nous avons augmenté notre offre de destinations en France. Nous lançons également prochainement notre programme « Ambassadeur » : notre communauté de voyageurs fera la promotion des destinations My Little Trip en France sur les réseaux sociaux, pendant 6 semaines. S’ils atteignent les quotas d’engagement fixés, leurs voyages leur seront intégralement remboursés. Enfin, nous sommes en train d’étudier la mise en place d’un abonnement « green » pour voyager de manière écoresponsable, que ce soit par des moyens de transport (train, vélo, autocars…) et des logements plus verts. Nous avons conscience de l’impact environnementale du secteur du tourisme, c’est pour cela que nous avons à cœur de participer à sa réduction. »

Comment avez-vous vécu votre expérience au sein de la Creative Factory Selection ?

« J’ai participé à deux accélérateurs en même temps : le Village by CA et la Creative Factory Selection. C’est beaucoup de travail mais je ne regrette pas car ça m’a beaucoup apporté ! Au sein de la Creative Factory Selection, le coaching tient une place très importante et une fois par mois, on se concentrait uniquement sur mes problématiques, mes projets ; c’était très bénéfique. J’aurais adoré connaître et participer à la CFS un an plus tôt, au moment de la création de My Little Trip. Cela m’aurait facilité la vie dès le départ, surtout quand je vois les progrès énormes que les autres lauréats en ante-création ont fait pendant l’accompagnement.
D’autre part, la CFS apporte une aide énorme, surtout quand on est seul à entreprendre. Le fait de donner ses idées, d’échanger, d’avoir des retours de personnes qui ont une connaissance accrue de l’écosystème, avoir des conseils sur le volet financier… ce sont des atouts majeurs !

Que diriez-vous à un porteur de projets qui hésiterait à postuler à la saison 8 ?

« De foncer les yeux fermés ! Moi-même j’ai hésité par rapport au fait que je faisais déjà partie du Village by CA. Mais en discutant en amont avec Tangi Fouyer [Chef de projets Accompagnement des entreprises et open innovation à la Samoa], il s’est avéré que c’était l’occasion de confronter les visions. Chaque accélérateur apporte des choses différentes. Finalement je ne regrette absolument pas, je n’en serais pas là aujourd’hui si je ne l’avais pas fait. Il faut oser confronter son idée avant de se lancer sur le marché. Et ensuite, si on est sélectionné, c’est un vrai coup de boost ! Apprendre qu’un jury de 15 professionnels voit de l’intérêt dans votre projet, c’est grisant et rassurant à la fois ! »

 

L’appel à candidatures pour la Creative Factory Selection #8 est bientôt ouvert.
Cliquez ici pour en savoir plus.

Les autres services :