3

Le Kiosque Nantais : bientôt un lieu pour renforcer le circuit culturel local

< L'Accélérateur Culture - Les projets accompagnés

L 30 décembre 2020

Amélie De LAVENIERE et Caroline FERRUS , Kiosque nantais - Accélérateur culture saison 2

Passionnée de spectacle vivant, Caroline Ferrus crée Le Kiosque Nantais en 2015. Le but : faciliter les sorties spectacles des nantaises et nantais ! Directement impactée par le contexte sanitaire, elle a bon espoir que 2021 sera l’année de réouverture pour tous les lieux culturels. Elle s’y prépare dès maintenant grâce, notamment, aux réflexions et chantiers menés pendant L’Accélérateur Culture autour des offres de service.

  • Le Kiosque Nantais, c’est quoi ?

Caroline Ferrus : « C’est un service de médiation culturelle physique et digital, sur l’espace public. Nous allons à la rencontre des spectateurs avec notre vélo triporteur, nous les informons sur les événements culturels locaux, nous les conseillons et nous vendons les billets de spectacle de nos salles partenaires. Nous tenons un agenda culturel et une billetterie spectacles en ligne (www.lekiosquenantais.fr). Nous sommes à la fois une alternative au digital et un moyen de consommer la culture localement, en donnant des conseils sur-mesure à tous les publics qui nous sollicitent. »

  • Où en êtes-vous dans le développement du projet ?

« Notre mission est très liée à l’ouverture des salles de spectacles et aux acteurs culturels, c’est donc compliqué de développer notre offre pendant ces phases consécutives de confinement. Nous avons tout de même mené des actions sur l’espace public entre les deux confinements. Tout d’abord en continuant de parler des spectacles à venir, lors de notre tournée sur les marchés, en juillet et en août. Pendant la même période, nous avons été sollicités par la Ville de Nantes pour assurer la promotion de la programmation estivale. Enfin, nous avons multiplié les publications en ligne pour donner de la visibilité aux acteurs culturels (ex : interview sur les métiers du spectacle) et maintenir le lien avec les publics. »

  • Justement, comment appréhendez-vous l’avenir dans le contexte actuel ?

« Bien sûr, il faut que les manifestations culturelles reprennent, sinon nous n’avons plus lieu d’être. Une partie de l’équipe est actuellement en chômage partiel mais nous savons rebondir. Nous reprenons notre tournée triporteur pour préparer la rentrée 2021 ; nous sommes présents au marché de Talensac, du Solilab, à Colégram… Notre billetterie en ligne est opérationnelle (nous vendons des spectacles pour toute la saison 2020-21) et notre blog culturel est enrichi chaque semaine de nouveaux articles. L’Accélérateur Culture nous a fourni une boite à outils indispensable (pour gérer son calendrier, savoir pitcher, modéliser son projet, trouver des financements, etc.) et nous a aidé à construire notre feuille de route sur trois ans. Nous savons que nous pourrons faire appel à nos anciens coachs, Maud et Tangi, si nous en ressentons le besoin. La situation nous oblige à avancer au jour le jour mais nous avons plein d’idées pour nous adapter ! »

  • Quels défis vous êtes-vous fixés pour 2021 ?

« Malgré la situation, on se projette sur l’animation de la vie associative avec notre communauté de « kiosqueuses » et « kiosqueurs », grâce à qui nous construisons l’agenda culturel. En 2021, nous souhaitons créer un lieu physique pour que les gens nous retrouvent plus facilement. C’est une idée que nous avons depuis la création du Kiosque Nantais et qui ressortie durant L’Accélérateur Culture. Nous l’avons soumise pendant les Ateliers Créatifs « J’agis pour la culture », organisés par la Samoa. Ce temps d’échange a été très enrichissant du point de vue des retours utilisateurs.

Par ailleurs, nous avons noué des partenariats avec des médias locaux, nous permettant de renforcer notre visibilité auprès des nantais et des nantaises. Sur Nantes et Vous TV, nous allons à la rencontre d’acteurs culturels locaux, et sur France Bleu Loire Océan, nous avons une chronique tous les week-ends où nous partageons nos suggestions et nos coups de cœur. »

  • Que retenez-vous de L’Accélérateur Culture ?

« Nous avons pu nous confronter à un regard externe et voir comment des experts – en business, en comptabilité, etc. – percevaient le projet. C’est un apport très important. Surtout, L’Accélérateur nous a aidé à nous positionner comme une structure locale innovante, privilégiant le circuit-court. Nous avons tissé des liens très forts avec les salles partenaires ; cette proximité et la connaissance du terrain constituent notre force auprès des publics mais aussi auprès de nos partenaires justement. Nous pouvons leur fournir un bilan sur-mesure à partir des retours des spectateurs pour qu’ils ajustent leurs offres culturelles. »

> En savoir plus Le Kiosque Nantais

> En savoir plus sur L’Accélérateur Culture

Les autres services :