3

Benevolt : une levée de fonds prévue en 2021 pour la startup

< Actus des entreprises

L 7 octobre 2020

Pendant le confinement, Benevolt s’est mobilisée pour faciliter les mises en relation entre bénévoles et associations en rendant ses services totalement gratuits pour tous. La période estivale a ensuite été l’occasion de repenser son modèle économique. Et la voilà prête à lancer prochainement sa première levée de fonds !

Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale créée par Amélie Arcile et Anne-Laure Mesguen, Benevolt n’a pas dérogé à sa mission pendant le confinement. Signe qu’elle a su s’adapter aux circonstances, elle prépare sa première levée de fonds pour 2021 dans l’optique de développer son activité et accueillir de nouveaux collaborateurs.

Un projet transformé par le confinement

S’il y a un aspect positif du confinement à retenir ce sont les actions de solidarité qui se sont mises en place pendant. L’équipe de Benevolt s’est retroussée les manches, ouvrant ses services à tous les bénévoles quel que soit leur âge, déployant du télé-bénévolat et développant un nouveau service pour des associations de renom telles que la Croix-Rouge française.

Grâce à un outil numérique de gestion des candidatures, elle a permis aux associations partenaires de donner plus de visibilité à leurs annonces de bénévolat. Un service bienvenu dans une période où, plus que jamais, les associations multipliaient les actions sur le terrain. Celui-ci a fait ses preuves puisque pas moins de 7 500 personnes se sont portées volontaires par ce canal !

La plateforme sort ainsi transformée du confinement et a profité de la période estivale pour retravailler son positionnement.

Un service de qualité à des tarifs justes

Le nouveau positionnement de Benevolt s’explique par la nécessité de trouver un équilibre entre demandes et offres de bénévolat. Il va de pair avec un nouveau modèle économique : concrètement, l’adhésion des associations devient payante en fonction des services recherchés. Elles profitent de l’expertise de la plateforme pour trouver rapidement des bénévoles qui leur correspondent à des tarifs justes et solidaires.

L’Adie (Association pour le droit à l’initiative économique) et Action contre la faim ont déjà signé pour bénéficier de ces prestations de gestion. De bonnes nouvelles qui prouvent que, même en temps de crise, l’entrepreneuriat à impact sait se montrer agile et adapter son offre.

 

Benevolt et la Samoa

Benevolt fait partie de la Creative Care Factory, programme d’accompagnement et d’hébergement piloté par la Samoa en partenariat avec Harmonie Mutuelle. Créée en 2017, la Creative Care Factory s’adresse aux porteurs de projets et entreprises dont l’action se situe au croisement des industries créatives et culturelles et du secteur du bien-être et mieux vivre.

Benevolt en chiffres :

  • 2900 associations
  • 19 500 bénévoles
  • 15 700 mises en relations

Les autres services :