3

Malefic Shoes : accompagner les premiers pas vers l’industrialisation

< Creative Factory Selection - Les projets accompagnés

L 7 mai 2019

Morgane Cabaret, fondatrice de Malefic Shoes

Malefic Shoes est une marque innovante de chaussures haut-de-gamme personnalisables. Lauréat de la Saison 5 de la Creative Factory et médaille d’or du Concours Lépine 2018, la marque créée par Morgane Cabaret lance sa première mini-série, après le sur-mesure, accompagnée par l’équipe de l’accélérateur.

Si vous deviez pitcher Malefic Shoes en quelques mots ?

Morgane Cabaret : « Malefic Shoes, c’est une marque innovante de chaussures personnalisables grâce à différents accessoires. L’innovation provient de fixations brevetées que nous avons développées avec le Centre de Mécanique en utilisant un processus issu de l’horlogerie. Nous avons la volonté de proposer de beaux souliers haut-de-gamme qui durent dans le temps et permettent de créer son propre modèle puis de le faire évoluer selon ses envies. Le tout dans un souci de consommation durable et responsable. »

Quels sont les dernières actualités de Malefic Shoes ?

« Nous lançons une nouvelle collection avec de nouveaux designs. Nous avons fait évoluer nos modèles et accessoires. Autre nouveauté de taille, qui a été rendue possible grâce à l’accompagnement de la Creative Factory Selection : l’industrialisation. Alors que nous ne proposions jusqu’alors que du sur-mesure, produit à l’unité dans un atelier de Fougère, nous produisons désormais des mini-séries. »

Quel a été le rôle de la Creative Factory Selection dans cette nouvelle étape ?

« Mon parti-pris de départ était de proposer exclusivement des souliers Made in France. Mais, en travaillant avec la Creative Factory, je me suis aperçue que je devais prendre un virage. Je pouvais rester 100% coupé, piqué et collé en France pour les modèles sur-mesure. En revanche, pour entrer dans une logique d’industrialisation, nous sommes allés chercher le savoir-faire d’un atelier au Portugal. Sans la Creative Factory, je n’aurais pas sauté le pas ni sans doute pris conscience de l’importance de cette étape pour la viabilité de mon business model. »

De façon plus globale, quel est l’apport de votre passage au sein de la Saison 5 ?

« Ce qui est très bien avec la Creative Factory, c’est que l’on nous fixe des objectifs chaque mois avec une feuille de route très claire sur le projet. On balaie l’ensemble des sujets : juridique, commercial, communication, finance… C’est très structurant, surtout pour une petite entreprise. Cet accompagnement permet de bien structurer notre travail et nous aide beaucoup à avancer. »

Pourquoi avoir postulé à la Creative Factory à l’origine ?

« J’ai postulé alors que ma société était déjà créée et que ma production était lancée. Mais je ressentais le besoin de structurer mon offre commerciale. Avec un objectif en ligne de mire : préparer au mieux le dossier de Malefic Shoes pour lancer une levée de fonds à moyen terme permettant de financer l’industrialisation. Je savais, pour avoir échangé avec un ancien lauréat, que je trouverais cette aide au sein de la Creative Factory. »

Quel souvenir gardez-vous de votre passage au sein de l’accélérateur ?

« Je garde plein de très bons moments passés avec toute la promotion. Ce qui m’a le plus marqué ? L’énergie de ce groupe d’entrepreneurs. Cette émulation m’a vraiment nourrie et servie de moteur pour avancer. »

Pour vous être chef d’entreprise, c’est quoi ?

« C’est un vrai ascenseur émotionnel ! C’est aussi une grande liberté, une créativité, des rencontres et une sensation incomparable de grandir et de s’épanouir personnellement. »

Où voyez-vous votre entreprise dans 5 ans ?

« Dans 5 ans, j’ai réussi une levée de fonds. Je suis à l’international, au Japon et aux États-Unis en particulier. Je propose encore plus d’accessoires, toujours plus créatifs. Je m’appuie sur une équipe structurée avec une offre très large. »

https://malefic.shoes

Les autres services :