3

Nantilus Concept veut démocratiser le réemploi dans la restauration

< Creative Factory Selection

L 24 mai 2022

Nantilus Concept veut démocratiser le réemploi dans la restauration - Creative Factory Selection - Samoa

Les trois porteurs du projet Nantilus Concept, Alban Constantin, Bertrand Sellos et Gérard Barbarit, partagent l’ambition commune de constituer un réseau de restaurateurs engagés, utilisant de manière systématique un contenant durable pour les plats à emporter et en livraison. S’ils ont mis leur projet en pause pour le moment, l’enseignement de l’accélérateur Creative Factory Selection leur a été bénéfique sur plus d’un point.

En quoi consiste le projet Nantilus ?

Alban Constantin, Bertrand Sellos et Gérard Barbarit : « Nous souhaitons démocratiser le réemploi en France dans un souci de venir à bout des déchets d’emballages jetables de plats à emporter ou les livraisons. L’idée est de proposer un contenant innovant, hermétique et peu encombrant, lié à une offre de services qui simplifie le geste du réemploi pour le consommateur ainsi que pour le restaurateur. Cette offre se base sur la création d’un réseau de restaurants engagés dans le réemploi avec les mêmes contenants, une logique de retour simplifiée par vélo ou envoi par La Poste et une solution de lavage externalisé. Le tout 100% digitalisé pour tous. »

Comment résumeriez-vous votre aventure au sein de Creative Factory Selection ?

« En quelques mots : beaucoup de sueur et de sourires ! L’accélérateur a été très intense et productif, autant dans les échanges que dans l’enseignement ! Elle nous a mis en mouvement pour avancer sans cesse. Nous avons adoré participer à des sessions riches qui repoussent nos limites, et surtout nous permettent de créer un groupe d’entrepreneurs engagés et à l’écoute. »

Quel impact l’accompagnement a eu sur votre projet ?

« Cela nous a permis d’aller plus vite et plus fort sur les fondamentaux du projet. L’accompagnement nous a permis d’expérimenter et de concrétiser un business model à développer. Le départ a été très prometteur et nous avons travaillé d’arrache-pied pendant neuf mois. Malheureusement, nous avons décidé de mettre le projet entre parenthèses jusqu’à nouvel ordre. Peut-être pour mieux le remettre à flots d’ici quelques mois ? Rien n’est définitif. »

 

Les autres services :