3

Naostage : dernière ligne droite avant le devant de la scène

< Actus des entreprises - Les projets accompagnés

L 29 mai 2019

Paul Cales, fondateur de Naostage

Créée par Paul Cales, Naostage développe une technologie de rupture dans le domaine du matériel scénique audiovisuel professionnel. Le passage au sein de la Creative Factory Selection a permis à son fondateur de trouver les ressources pour lancer son activité dans les meilleures conditions. 

Qu’est-ce que Naostage ?

Paul Cales : « Naostage est une société spécialisée dans la conception et la production de matériel scénique audiovisuel professionnel. Nous développons une technologie innovante pour automatiser le pilotage de certains matériels vidéo, audio et lumière. Nous finalisons actuellement le développement d’un premier produit que nous prévoyons de lancer au printemps 2020. »

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce premier produit ?

« Il s’agit d’un dispositif de tracking automatisé. Un capteur unique est positionné sur le devant d’une scène de concert, de théâtre ou de conférence. Celui-ci permet de tracker tous les mouvements des musiciens, acteurs, danseurs ou conférenciers présent dans l’espace. Les données captées sont ensuite transmises à un logiciel que nous avons développé et qui reconstitue la scène en 3D, identifie chaque personne et peut piloter par exemple un ou plusieurs projecteurs de poursuite motorisés en suivant les déplacements de chacun. A l’heure actuelle, la quasi-totalité des poursuites est opérée par des techniciens. »

Sur quels aspects de votre projet avez-vous travaillé avec la Creative Factory Selection ?

« Sur tout ! J’ai rejoint la Creative Factory Selection à la sortie de l’école. J’étais seul et très en amont du projet. J’avais commencé à développer ma technologie mais j’avais vraiment besoin de structurer la suite. Ce programme correspondait totalement à mon domaine d’activité : le spectacle, l’évènementiel et le divertissement. Cela m’a d’abord permis de valider mon projet, puis d’avancer très vite et en profondeur sur tous les aspects de mon projet : stratégie R&D, stratégie commerciale, coûts de fabrication, évaluation du marché, financement, propriété intellectuelle… Faire partie du programme, c’est aussi bénéficier de mises en contact et d’un partage de réseau qui font gagner beaucoup de temps. »

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

« J’ai été rejoint en septembre 2018 par deux associés, ingénieurs eux aussi et tout aussi passionnés que moi par le spectacle vivant. Nous travaillons actuellement sur la phase finale de développement de notre technologie. Nous avons notamment conclu un partenariat de recherche avec l’INRIA, mis en place en partie grâce à la Creative Factory. Cet institut national de recherche est spécialisé dans le tracking et nous aide à affiner et à tester notre technologie. Nous allons ainsi capter de la data sur des festivals et de scènes cet été pour finaliser notre produit. Nous prévoyons de produire un prototype fonctionnel à l’automne pour un lancement commercial au printemps 2020. »

Les projets technologiques et industriels impliquent souvent des coûts importants. Quelle est votre stratégie de financement ?

« Nous avons travaillé avec la Creative Factory Selection sur cet aspect également. Nous avons déjà réalisé un premier tour de table de Love Money qui nous permet de financer notre phase de R&D, en complément de subventions prêts d’honneur et bancaires. Nous visons une deuxième levée de fonds auprès de Business Angels début 2020 pour préparer le lancement. »

Qu’imaginez-vous pour la suite ?

« Nous avons une certaine avance technologique qui nous donne un avantage compétitif. Notre dispositif est très simple à installer et à configurer, et ne nécessite aucun équipement sur les personnes sur scène. Notre ambition est de toucher un marché international pour devenir à terme une référence des systèmes de commandes intelligents. »

Un souvenir marquant de la Creative Factory Sélection ?

« Tous les moments de coaching sont des moments importants qui permettent de faire des bilans, de voir que le projet avance et de se projeter vers l’avenir. Mon souvenir le plus marquant reste le tout premier coaching, car j’ai senti que j’étais au bon endroit pour être bien accompagné. Ça a été pour moi un vrai moment déclencheur. »

Les autres services :